Le cancer, la maladie la plus redoutée des Français



Alors que se déroule demain la journée mondiale contre le cancer, un sondage nous révèle que le cancer est la maladie que les Français redoutent le plus.

Réalisé par IPSOS du 8 au 19 janvier 2015, le sondage « Les Français face au cancer » de la Fondation ARC met en lumière la crainte que continue de susciter le cancer dans l’opinion publique ainsi qu’une importante distorsion entre la perception et la réalité de la recherche et des traitements aujourd’hui.

Il en ressort que le cancer est la maladie qui, de loin, fait le plus peur aux Français. D’autant plus que les Français pensent très majoritairement qu’ils seront touchés par le cancer.

Les Français savent que d’importants progrès ont été réalisés ces 20 dernières années en matière de recherche et d’innovations thérapeutiques. Mais ils mesurent mal ces progrès et continuent à avoir des idées fausses concernant les taux de guérison. Ils expriment des attentes fortes en termes d’information et des doutes persistent quant à l’égalité d’accès aux nouveaux traitements.

Pour autant, les Français attendent beaucoup de la recherche, même en temps de crise. La recherche française contre le cancer est clairement perçue comme un domaine d’excellence où la France se positionne loin devant les autres pays.

Chiffres clés :

Plus de 7 Français sur 10 pensent qu’ils auront un jour un cancer.
91 % des Français savent que l’on guérit aujourd’hui davantage de cancers qu’il y a 20 ans.
Mais 55 % pensent que l’on n’en guérit que 1 sur 3.
Seulement 27 % des Français savent que l’on guérit 1 cancer sur 2.
70 % des Français s’estiment mal informés des nouveaux traitements.
46 % remettent en cause l’égalité d’accès aux nouveaux traitements.
70 % des français pensent que la recherche serait beaucoup plus efficace avec plus de moyens.
Pour les Français, la France est en tête en matière de recherche et de traitements.