L’excès de fast-food impacte t-il les résultats scolaires ?



Photo : ©Len Rizzi/National Cancer Institute

L’excès de fast-food impacte t-il les résultats scolaires ? Oui affirme les chercheuses Kelly Purtell, professeur de sciences humaines à l’Université d’État de l’Ohio, et Elizabeth Gershoff, de l’Université du Texas à Austin.

Après avoir analysé des données recueillies auprès de 11 740 enfants sur une période de 3 ans, elles en sont arrivées à la conclusion que ceux qui abusaient des fast-food (4 à 6 fois semaine) progressaient moins vite que les autres.

En moyenne les résultats chez ces enfants étaient 20% inférieurs en mathématiques, ou bien encore science (par rapport aux enfants n’en consommant pas ou si très peu).

Pour les deux scientifiques, et comme d’autres études l’ont déjà révélé, c’est peut-être parce que ce type de nourriture est pauvre en nutriments ce qui peut impacter le développement cognitif. Et de rappeler qu’une alimentation trop grasse ou trop sucrée peut affecter la mémoire mais aussi d’autres capacités d’apprentissage.

Malbouffe = dépression ?

Il n’y a pas si longtemps qui, une étude espagnole a fait un lien entre malbouffe et mauvaise santé mentale.

Selon cette étude menée par de chercheurs des universités de Las Palmasde Gran Canaria et de Navarre, les adeptes de ce que l’on appelle la « malbouffe » seraient deux fois plus exposés au risque de dépression que ceux ayant une alimentation plus équilibrée.

Ainsi les personnes mangeant fréquemment des hamburgers, pizzas, saucisses, beignets et autres pâtisseries transformées auraient 51% de risque en plus d’être victimes d’une dépression. Pour info cette étude a porté sur plus de 8900 personnes n’ayant jamais souffert de dépression et suivies pendant 6 mois.