CMU : toujours plus de bénéficiaires



Crédits photo : ©Fotolia

En 2014 le nombre de bénéficiaires de la CMU, la couverture maladie universelle, devrait être deux fois plus important qu’en 2013.

En cause la revalorisation prochaine du plafond d’accès.

Cette décision de Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, et Ségolène Neuville, Secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion, a pour objectif de lutter contre le renoncement aux soins pour raisons financières.

La hausse du plafond de la CMU-C et de l’ACS a déjà permis d’étendre la prise en charge d’une complémentaire santé à des dizaines de milliers de nouveaux bénéficiaires en 2013. Ces chiffres devraient doubler en 2014.

Le ministère des affaires sociales et la santé précise que la hausse des plafonds a permis à 102 000 personnes supplémentaires de bénéficier de la CMU-C et à 64 000 de bénéficier de l’ACS en 2013.

En 2014, 204 000 bénéficiaires supplémentaires devraient s’ajouter pour la CMU-C et 180 000 pour l’ACS, ce qui portera le nombre total de bénéficiaires supplémentaires en 2014 à 306 000 pour la CMU-C et à 244 000 pour l’ACS.

A noter que les soins compris dans la CMU-C ont été élargis avec des frais d’optique mieux pris en charge et le doublement de la prise en charge pour un équipement auditif complet et de qualité.

CMU-C ou CMU Complémentaire : donne droit à la prise en charge gratuite de la part complémentaire des dépenses de santé (y compris à l’hôpital). Elles sont donc prises en charge à hauteur de 100 % des tarifs de la sécurité sociale.

ACS ou Aide pour une Complémentaire Santé : cette aide est réservée aux personnes dont les ressources sont légèrement supérieures au plafond d’attribution de la CMU-C. Elle donne droit durant un an, à une aide financière pour payer la complémentaire santé de son choix.