Trop de publicité chez les médecins généralistes



logo UFC Que Choisir (DR)

logo UFC Que Choisir (DR)

La célèbre association de consommateurs « UFC-Que Choisir » a décidé de taper du poing sur la table au sujet des prospectus qui envahissent les salles d’attente des médecins généralistes !

Après une enquête de terrain, menée de la mi-mai à la mi-juillet 2013 auprès de 672 cabinets médicaux, l’association dénonce la présence un peu trop importante des prospectus commerciaux alors qu’une information de qualité en matière de santé est une attente majeure des consommateurs.

Et les auteurs de cette enquête n’y vont pas par 4 chemins réclamant à la Ministre de la Santé l’interdiction pure et simple de ces prospectus commerciaux pour ne maintenir dans les salles d’attente que les seuls messages d’information sur la santé.

De cette enquête inédite il ressort que 53 % des documents présents dans les salles d’attente des médecins servent directement des intérêts commerciaux : 20 % sont par exemple édités par des laboratoires pharmaceutiques, et 13 % par l’industrie agro-alimentaire.

A cela s’ajoutent de nombreuses publicités pour des établissements thermaux, des sociétés de service à la personne ou encore des produits d’hygiène.

A contrario seuls 40% des documents répertoriés émanent d’acteurs institutionnels (ex : Assurance maladie, autorités sanitaires) ou d’associations.

Pour l’UFC c’est d’autant regrettable que la plupart des documents commerciaux peuvent laisser penser qu’il s’agit d’information sur la santé.

« Une publicité trop souvent masquée sous l’apparence trompeuse de documents d’information sur la santé » dénonce l’UFC Que-Choisir.

L’occasion également de pointer du doigt les documents qui masquent leur vocation publicitaire derrière une apparente mission d’information et profitent ainsi de la crédibilité et de l’autorité scientifique du professionnel de santé.

Les résultats complets de cette enquête sont à découvrir dans les numéros de janvier de Que Choisir et de Que Choisir Santé.