Le lifting des mains, la nouvelle tendance



Parmi les nouvelles tendances, le lifting des mains fait aujourd’hui recette à en croire les informations de la Société française de dermatologie.

A l’AFP, et au terme de la 2eme édition des Journées de dermatologie interventionnelle, le docteur Thierry Michaud, président du groupe Dermatologie esthétique et correctrice de la SFD, a indiqué :

« Les femmes pensent généralement à protéger le visage et éventuellement le cou, mais très rarement les mains alors qu’elles sont tout aussi exposées. La peau des mains s’atrophie, elle devient plus fine et le réseau veineux se voit par transparence ».

Aujourd’hui toutefois, ce rajeunissement des mains serait de plus en plus vogue dans notre pays. « La demande de prise en charge du vieillissement des mains qui affichent souvent impitoyablement l’âge, est de plus en plus forte » précise la SFD.

Alors que les mains des hommes et des femmes vieillissent de la même manière (c’est aussi ça la parité), 85% des demandes seraient aujourd’hui faites par des femmes.

Le lifting des mains a par exemple pour but de faire disparaître ces disgracieuses taches brunes qui apparaissent généralement après la cinquantaine via la cryothérapie ou le laser.

Ces techniques ne sont pas sans risque. Dans le premier cas, le risque principal est lié à une dépigmentation de la peau. Dans le second, le risque concerne surtout certains phototypes, notamment les peaux noires.

Il existe aussi d’autres méthodes comme l’injection d’acide hyaluronique dont le but est cette fois de redonner du galbe à des mains qui au fil des années deviennent de plus en plus fripées.

Quelque soit la méthode choisie et utilisée, l’inconvénient est de taille : pas de prise en charge par l’Assurance Maladie.