Chirurgie robotique de la thyroïde : le combat de l’association Da Vinci Mode Papillon



davinci-logoL’association Da Vinci Mode Papillon se bat pour permettre à celles et ceux qui en ont besoin de bénéficier de la chirurgie robotique de la thyroïde.

La thyroïdectomie par chirurgie robotique est une opération moins invasive et de qualité. Malheureusement son surcoût -non pris en charge par la Sécurité Sociale- est un frein à sa généralisation.

Pourtant, cette opération présente de nombreux avantages dont une hospitalisation plus courte, un rétablissement et un retour à une activité normale plus rapide donc un arrêt maladie plus court, des douleurs réduites, des usages médicamenteux réduits…

L’Association Da Vinci Mode Papillon finance, grâce aux dons, la part non-remboursée de cette opération et prend à sa charge les coûts de formation des chirurgiens. A ce jour, son action a permis de réaliser 4 opérations, dont la dernière a eu lieu le 26 mai 2013. Toutes les opérations sont réalisées au sein de l’Hôpital Privé de l’Ouest Parisien par le Dr Patrick Aidan, Chef de Service ORL.

Son combat ne s’arrête pas là, l’association est à l’origine d’une pétition qui sera envoyée au Ministère de la Santé : « pour une journée nationale de la chirurgie robotique ». Ce jour dédié permettrait de faire la lumière sur les maladies de la thyroïde qui touchent plus de 15 % de la population française, de découvrir les avantages de la chirurgie robotique… Une journée pour prendre conscience que la santé ne doit pas être une question de prix.

L’ASSOCIATION DA VINCI MODE PAPILLON

Son but est d’aider et de contribuer activement à la connaissance et à la reconnaissance de la chirurgie robotique pour une meilleure prise en charge médicale et sociale. L’association souhaite sensibiliser l’opinion et les professionnels de la santé sur l’importance humaine et sociale de cette nouvelle technologie.

A la tête de cette association se trouve Louisette Chebili, pour qui la thyroïdectomie partielle devenait une nécessité. Face au désagrément d’une chirurgie traditionnelle, à savoir cicatrice, douleurs post-opératoire, temps de récupération important, elle a cherché une alternative. La chirurgie robotique est alors devenue une évidence : pas de cicatrice visible, gestes précis et récupération plus rapide. Le 12 octobre 2012, le Dr Aidan pratiquait une chirurgie robotique thyroïdienne par voie transaxillaire. Le succès de l’opération est assombri par le dysfonctionnement du système : manque d’informations, coût. Elle décide alors de fonder l’association pour aider d’autres personnes et faire connaître cette chirurgie révolutionnaire. L’Association Da Vinci Mode Papillon est née le 25 octobre 2012.