Autisme : les CHU solidaires



A l’occasion de la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme qui se déroule aujourd’hui, mardi 2 avril 2013, les CHU, s’associent au combat des patients et de leur famille contre les préjugés. Avec eux, ils mobilisent leurs énergies pour faire changer le regard des français sur ce trouble du développement, enrichir les connaissances, mettre en commun les bonnes pratiques et les avancées de la recherche. Exemples à Amiens, Clermont-Ferrand, Limoges, Marseille, Montpellier, Nice, Nîmes et Orléans.

Journée Portes Ouvertes au Centre ressource autisme et conférence à Amiens pour aborder les questions posées par les Troubles Envahissants du Développement (TED). Quel regard la société porte-t-elle sur les personnes autistes et atteintes de TED. Quel accueil faire à ces personnes différentes ? Comment leur faciliter la lecture de notre monde ? Nous chercherons aussi à voir avec leurs yeux et à mieux comprendre ce qu’ils perçoivent vraiment en nous appuyant sur les connaissances scientifiques actuelles. Un point sera fait sur l’importance de la fonction visuelle dans le développement sensorimoteur précoce, ses particularités et conséquences sur la cognition sociale : projet CSAI du CRA de Picardie et recherches actuelles, le besoin de repères : aides visuelles ☼ ☺ Ø. Les liens entre sociétés et autisme seront explorés à travers des thèmes comme l’autisme dans la fiction et dans la littérature jeunesse…

Le CHU de Clermont-Ferrand tiendra deux espaces d’information dans les halls de l’hôpital Gabriel Montpied et de l’hôpital d’Estaing. Dans son communiqué, il rappelle qu’en 2012, l’autisme a été reconnu « grande cause nationale » par le gouvernement. Aujourd’hui se prépare un nouveau plan dédié à l’autisme et aux troubles envahissants du développement (TED) avec pour priorités l’intensification de la recherche, l’amélioration du diagnostic et de l’accompagnement global, afin de proposer de véritables parcours de vie et d’inclusion sociale et le renforcement de la formation, l’information et la sensibilisation sur cette pathologie. Ce programme devrait être présenté à l’occasion de la journée mondiale de l’autisme.

A Limoges, l’association Autisme 87 organisedes permanences d’information et de sensibilisation au CHU de Limoges, dans le hall d’accueil de l’hôpital de la mère et de l’enfant et dans le couloir central de l’hôpital Dupuytren (rez-de-chaussée).

A Marseille, le Centre Ressources Autisme PACA, situé à l’hôpital Sainte-Marguerite (AP-HM) organise une journée intitulée « Actions et projets en région PACA ». Cette journée s’adresse aux familles et aux professionnels et se déroulera à la Faculté de Médecine de La Timone le mardi 2 avril.
En savoir plus sur le Centre Ressources Autisme Paca

Le Centre Ressources Autisme PACA, Antenne de Nice, situé à la Fondation Lenval Hôpitaux pédiatriques de Nice CHU-Lenval s’associe aux associations de parents et participe au congrès organisé par l’association APACA (Association Autisme PACA ) le 2 Avril 2013 dans le Var sur le thème Autisme et Communication.

Dans le Gard, les experts du CHRU de Montpellier et du CHU de Nîmes participeront à une journée de partage d’expériences entre les familles et les professionnels. Seront abordés l’épanouissement de la personne autiste, la place des familles et des professionnels qui l’accompagnent au quotidien. Il sera également question des modalités du « Vivre ensemble », des »Apprentissages et du travail » et des « Soins ».
Le Gard dispose de nouvelles structures et unités spécialisées pour enfants et adultes autistes et de réseaux de professionnels tel que le collectif autisme Gard qui collabore étroitement avec le Centre de Ressources Autisme Languedoc Roussillon.

A Orléans, le CHR soutient et relaie les initiatives de la ville et des associations : illumination en bleu d’un monument le 2 avril et concert le 13 avril. Cet engagement est d’autant plus fort cette année que les équipes de recherche sur l’autisme – CHR et CNRS dirigées par le Dr Sylvain Briault – ont franchi une étape : la description d’une molécule potentiellement utilisable en thérapie dans le syndrome de l’X fragile avec troubles du spectre autistique.

L’autisme touche 1 personne sur 150 dans le monde, sans distinction de nationalité ni d’appartenance raciale, ethnique ou sociale. La France compte 430.000 personnes atteintes d’autisme dont 108.000 enfants. Ces Troubles Envahissants du Développement entraînent des troubles de la communication, de la socialisation et la restriction des intérêts et des activités. Les interactions relationnelles et émotionnelles en sont lourdement pénalisées, ainsi que le développement psychocognitif et social, ce qui génère des handicaps nombreux et atteint l’individu dans tous les aspects de sa vie. Dans bien des cas, une approche multidimensionnelle et précoce associant thérapeutique, éducation, rééducation, pédagogie et accompagnement social permet de constater des améliorations. D’où l’importance du diagnostic précoce pour éviter l’isolement, la discrimination et la stigmatisation.

La journée mondiale de sensibilisation à l’autisme a été promulguée par l’Assemblée Générale des Nations Unies en 2008 et fixée au 2 avril.

Article de CHU Réseau, toute l’actualité des CHU – Tous droits de reproduction réservés