Cet hiver, la grippe a pénalisé les comptes de la sécu



carte-vitale2012Il y a quelques jours à peine, le Docteur Thierry Blancho, responsable du réseau de surveillance Sentinelles-Inserm, indiquait que l’épidémie de grippe saisonnière pourrait être la plus longue jamais observée en France métropolitaine. Une durée exceptionnelle qui a quelque peu plombé les comptes de la Sécu.

Dans un communiqué l’Assurance Maladie a en effet indiqué hier une hausse de 5% des remboursements de soins de ville. Principale cause : cette longue épidémie de grippe qui pour la Caisse nationale d’assurance maladie est la plus importante depuis 1989.

« A fin février, après dix semaines d’épidémie, on dénombrait déjà 2.400.000 syndromes grippaux. Si on extrapole le nombre total de grippés, la grippe 2012-2013 serait la plus importante, en nombre de personnes atteintes, depuis 1989 » a indiqué l’Assurance Maladie.

Cela se traduit par une hausse des remboursements de soins pour les médecins généralistes (+7.7%),  des indemnités journalières mais aussi des remboursements de médicaments.

Selon le quotidien économique « Les Echos », cette grippe aurait ainsi coûté 220 millions d’euros à la Sécurité Sociale dont 50 millions sur les trois premiers mois de l’année.

Et ce préciser que cette « grippe saisonnière aura coûté plus cher à  la Sécurité sociale que la grippe A/H1N1 de 2009-2010 (hors coût, considérable, des vaccins) ».

Pour autant l’impact sur les comptes 2013 de la Sécu devrait être limité précise le quotidien.