Les pharmaciens peuvent vendre certains médicaments en ligne



Alors que depuis de nombreuses années les autorités sanitaires ne cessent de mettre en garde les consommateurs contre l’achat de médicaments sur internet, Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales et de la Santé, vient d’autoriser les pharmaciens à vendre certains d’entre-eux en ligne.

Une ordonnance parue le 21 décembre au journal officiel autorise en effet les pharmaciens « ayant obtenu une licence pour créer une officine de pharmacie physique » à vendre les médicaments en libre accès… sous réserve bien sûr que cette activité soit exercée «en conformité avec les dispositions du code de déontologie et avec les bonnes pratiques de dispensation par internet».

A la fin du mois de novembre la pharmacie de la Grâce de Dieu de Caen faisait polémique après avoir décidé de vendre certains médicaments en ligne.

Philippe Lailler, le responsable de cette officine, s’était alors défendu d’agir dans l’illégalité rappelant qu’il n’existait aucune réglementation sur ce sujet en France.

C’est désormais chose faite !