Accueil

L'actualité santé en Europe

Cigarettes : le CNCT appelle la France à suivre l’exemple Australien



Comme indiqué plus tôt ce matin, l’Australie propose donc depuis samedi des paquets de cigarettes neutres, standardisés et sans logo. Dans un communiqué de presse le CNTC (Comité national contre le tabagisme) se félicite de cette décision et appelle la France à suivre l’exemple Australien et à ne pas se laisser intimider par les menaces des fabricants. « Il est temps de faire aboutir la révision de la directive européenne sur les produits permettant à la France et aux autres pays de l’Union Européenne de s’engager également sur cette voie. » a déclaré le Professeur Martinet Président du CNCT.

Voici le communiqué de presse publié par le CNCT à ce sujet :

A partir du 1er décembre, tous les conditionnements des produits du tabac en Australie devront être neutres, standardisés et traçables.Le nom de la marque du produit consommé sera maintenu mais toutes les références publicitaires à la marque comme les visuels graphiques, les couleurs, etc … seront supprimées. Cette disposition de paquets neutres standardisés a été adoptée au niveau international en novembre 2008 par près de 170 pays, dans le cadre de la Convention Cadre pour la Lutte Antitabac de l’OMS, et l’Australie est le premier pays au monde à avoir transposé cette mesure dans son droit interne.

Un nombre croissant de pays souhaite s’engager dans cette voie

Il est vrai que les enjeux sont majeurs. L’ensemble des études scientifiques sont toutes convergentes. Karine Gallopel-Morvan chercheur en marketing social à l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique rappelle que « Les paquets neutres standardisés par rapport aux paquets actuels sont considérés comme ternes, peu stylés et ne renvoient plus à l’imaginaire de la marque, univers essentiel dans le déclenchement de l’acte d’achat. Les paquets neutres ne donnent pas envie d’être achetés et en ce sens ils constituent un frein majeur à l’initiation des plus jeunes dans le tabagisme. Parmi les non fumeurs, ils renforcent leur position de ne pas fumer et vis à vis des fumeurs, ces packagings contribuent également à réduire la consommation. L’enjeu sanitaire de ces produits est fondamental : il est de permettre aux responsables de santé publique de concevoir le packaging comme un support au service de la santé publique ».

Les fabricants de tabac ont organisé un lobby sans précédent pour essayer d’empêcher l’adoption de cette mesure. Ils ont directement attaqué l’Australie à cette fin. Ils diffusent à tous les niveaux et dans tous les pays, y compris en France, une désinformation alléguant que les paquets neutres conduiraient à une explosion de la contrebande, de la contrefaçon … et iraient jusqu’à accroître la consommation de tabac. « En réalité les paquets traçables ne seront pas plus faciles à copier que les paquets actuels« , souligne Emmanuelle Béguinot, directrice du CNCT. « En revanche, l’impact sur la consommation et le changement d’image associée aux produits du tabac constitue une réelle menace pour les fabricants de tabac » ajoute-t-elle.

En conclusion Le Professeur Martinet, Président du CNCT, appelle  la Ministre de la Santé, Marisol Touraine, et l’ensemble des membres du gouvernement français à suivre l’exemple australien dans les meilleurs délais.