Le vaccin antigrippe Agrippal bloqué en France



© OMS 2012

Plus tôt cette semaine nous vous rapportions que des doutes sur la sécurité de vaccins antigrippe du laboratoire Suisse Novartis avaient poussé plusieurs pays européens, dont l’Italie, la Suisse, l’Autriche et l’Allemagne, à en interdire provisoirement la vente et l’utilisation sur leur sol. En cause la présence de particules blanches inhabituelles repérés dans des seringues.

Et bien la France a décidé de suivre le pas. Le Ministère de la Santé a en effet annoncé en fin de semaine que les lots de vaccins antigrippe Agrippal de Novartis étaient également bloqués en France dans l’attente de l’avis de l’Agence européenne du médicament.

Dans son communiqué le Ministère de la Santé a précisé que ce vaccin ne représentait que 2% du marché français et que, dans l’état actuel des choses, il n’y avait pas d’indication de danger connue pour les patients ayant utilisé cette marque sur le territoire national.

« Aucune impureté n’a été constatée en France et aucune remontée de pharmacovigilance n’a été relevée » note le Ministère.

C’est donc par simple mesure de précaution qu’il a été décidé du blocage de ces lots de vaccins.