Dépassements d’honoraires : la négociation va-t-elle sacrifier le secteur 1 ?



Alors les séances de négociations sur les dépassements d’honoraires n’ont abouti ni à en limiter l’usage ni à en déterminer un niveau tolérable, le syndicat MG France déplore que la négociation sur les dépassements ait précédé celle portant sur l’organisation des soins primaires et la médecine générale.

Pour MG France, la vraie solution à la question des dépassements réside en effet d’abord dans un système de santé de premier recours, avec un secteur 1 viable, meilleure prévention et meilleur traitement de l’aggravation du reste à charge des patients.

Toute disposition solvabilisant, par de nouvelles cotisations obligatoires ou complémentaires des assurés sociaux, les dépassements tarifaires, serait un camouflet pour la majorité des médecins, notamment généralistes, qui exercent en secteur 1 à tarifs opposables et seraient en droit de se demander si le secteur 1 a encore un avenir.

Pour MG France, la valorisation du secteur 1 des médecins généralistes, c’est d’abord un forfait Médecin Traitant pour tous les patients, quel que soit leur âge.

Pour information, et suite à l’échec des discussions, une dernière séance de négociations aura lieu lundi soir entre les différentes parties à savoir : l’Assurance-maladie, les syndicats de médecins et les représentants des complémentaires santé.