Dépister le sida avec un smartphone



Des chercheurs de l’Université de Pretoria (Afrique du Sud) et  l’Université Kookmin (Corée du Sud) ont récemment indiqué qu’ils étaient en train de travailler à la mise au point d’un smartphone révolutionnaire.

Equipé d’un microscope d’un millimètre, d’une lumière et d’une application permettant de photographier puis d’analyser des échantillons sanguins., il serait capable  de diagnostiquer le sida en mesurant le taux de CD4 , d’évaluer l’état du système immunitaire du patient et de proposer la prise en charge la plus adaptée.

News Santé (DR)

Baptisé « Smartscope » , il pourrait s’avérer très utile dans certaines zones rurales particulièrement reculées et éloignées des laboratoires, souvent les plus touchées par la pandémie.

Des essais cliniques pourrait débuter en 2013 sous la direction de Jung Kyung Kin de l’université Kookmnin.