Transplantés et personnel de l’hôpital Foch courent pour le don d’organes



Dimanche 16 septembre 2012 : Transplantés et personnel de l’hôpital Foch courent pour le don d’organes

Depuis 2005, l’hôpital Foch est partenaire de la foulée suresnoise, compétition internationale qui accueille chaque année près de 1000 coureurs. Depuis cette date, la course est entièrement dédiée au don d’organes. Elle rassemble toujours des sportifs de haut niveau, des amateurs, le personnel de l’hôpital Foch (plus de 350 personnes en 2011) et aussi et surtout des patients greffés.

L’an dernier, Stéphane Leriche atteint de mucoviscidose et greffé des deux poumons depuis février 2008, s’est lancé dans le parcours de 10 km qu’il a terminé en une heure. « Cette course », a t-il expliqué, « je l’ai dédiée à mon donneur car dans tous les moments forts de ma nouvelle vie je pense à lui et je le remercie. »

Pour les équipes soignantes présentes ce jour là et qui se souviennent de la limitation majeure de ses capacités respiratoires pendant la période d’attente d’un greffon, c’est une très belle récompense d’assister à cette performance sportive et de voir le sourire de Stéphane à l’arrivée.

Cet événement est aussi l’occasion de rappeler que la greffe n’est pas un frein mais un moyen de faire du sport. Et que, comme pour tout un chacun, l’activité physique et musculaire régulière et l’entrainement tendent à améliorer l’état de santé et à le maintenir. C’est un témoignage d’efficacité non contestable que ces transplantés apportent aux équipes de Foch ce jour là.

En 2011, plus de 10 000 personnes étaient en attente de greffe et seulement 4945 ont été greffées – 1 donneur permet de greffer 4 personnes en moyenne

Pourquoi se mobiliser pour le don d’organes ?

Le taux d’opposition aux prélèvements reste élevé (30 %) en France et ce malgré de nombreuses campagnes d’information.

Un des moyens de faire baisser ce chiffre est de rappeler à tous l’importance du don d’organes et la nécessité d’informer son entourage.

L’hôpital Foch, un acteur hospitalier majeur  de la transplantation poumons et reins

¨ 130 transplantations reins, poumons en 2011

¨ 1er centre français de transplantation pulmonaire.

¨ Une unité de prélèvements d’organes et de tissus intégré dans le réseau  de prélèvements Ouest-Francillien.