Arrêts maladie : de fortes disparités selon les départements



Une étude menée par l’Institut de recherche et documentation en économie de la santé (Irdes) montre d’importantes disparités départementales en ce qui concerne les arrêts maladie et tente d’en comprendre les raisons à partir de la base de données Hygie.

Hygie est un système d’information sur les indemnités journalières à partir de la fusion des fichiers de l’Assurance maladie (Cnamts) et de l’Assurance vieillesse (Cnav).

Ainsi et selon les premières exploitations de cette base de données, on sait qu’en 2008, le montant des indemnités journalières versées par l’Assurance maladie obligatoire aux salariés en arrêts maladie s’élevait à 11,3 milliards d’euros, soit plus de 5 % des dépenses de santé en France.

Depuis, leur montant n’a cessé de croître. Par ailleurs, la proportion d’arrêts maladie s’est avérée très variable selon les départements, passant parfois du simple au double.

Ainsi on apprend que les arrêts de travail sont deux fois plus fréquents dans les Ardennes que dans les Hautes-Alpes.

Les causes de cette variabilité départementale sont multiples. Comme le souligne le quotidien économique « Les Echos » elles ont parfois une justification médicale, d’autres sont au contraire liées aux contrôles plus ou moins poussés effectués mais aussi au nombre de médecins prescripteurs.

Pour prendre connaissance de cette cartographie des arrêts de travail, cliquez ici