Seul malade « guéri » du sida, Timothy Brown veut lancer sa fondation



Il s’appelle Timothy Brown et il est le seul malade à avoir « guéri » du sida. Egalement connu comme le « patient de Berlin » il a reçu, il y a plus de 5 ans maintenant, 2 greffes de moelle osseuse qui l’ont « guéri » du VIH.

Mardi, lors de la 19e conférence internationale sur le sida il a lourdement insisté sur sa guérison malgré les doutes émis par certains spécialistes qui continuent de penser, examens à l’appui, que ce patient séronégatif abrite en fait toujours le virus.

« Je suis la preuve vivante qu’on peut guérir du sida (…) Je suis séronégatif  (…) Je peux produire toutes les analyses médicales le confirmant » a t-il notamment déclaré, se disant même prêt à de nouvelles analyses.

Il répondait notamment au Professeur Lafeuillade qui révélait il y a peu que de nouvelles analyses réalisées aux Etats-Unis avaient démontré que le patient abritait en fait toujours le virus.

A ce sujet il déclarait à PRWeb « Ce qui est sûr, c’est que la science a fabriqué une chimère qui est séronégative mais porte toujours le VIH, un cas qui reste unique au monde ».

Aujourd’hui Timothy Brown veut créer sa propre fondation afin « d’aider  à trouver un moyen de guérir du VIH pour tous ».