Dépassements d’honoraires : les mutuelles peuvent payer ?



Crédits photo : ©Fotolia

Souvent pointés du doigt, les dépassements d’honoraires sont de plus en plus nombreux y compris au sein de l’hôpital public avec des tarifs jusqu’12 fois supérieur au tarif remboursable par l’Assurance-Maladie.

Il n’y a pas si longtemps la célèbre association « 60 millions de consommateurs » n’avait d’ailleurs pas hésité à les qualifier d’indécents.

La semaine dernière c’était au tour de Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales et de la Santé, de s’attaquer à ce sujet au combien sensible.

Evoquant des abus et des dépassements parfois « inconsidérés », la Ministre avait indiqué qu’elle allait demander aux différentes parties d’ouvrir des négociations pour « maîtriser, encadrer et plafonner les dépassements d’honoraires ».

Ces négociations devraient débuter d’ici à 3 semaines.

Aujourd’hui le Syndicat des Médecins Libéraux (SML) a décidé de donner son avis sur la question. Et pour le syndicat les mutuelles peuvent parfaitement prendre en charge ces dépassements « en augmentant de seulement 5,4% leurs remboursements aux patients ».

Lors d’une conférence de presse le Docteur  Jacques Meurette a ainsi déclaré « Les dépenses des complémentaires sont de 30 milliards et les dépassements d’honoraires de la totalité des médecins libéraux s’élèvent à 2,5 milliards. Un tiers est déjà pris en charge par les complémentaires. Il suffirait qu’elles prennent en compte les deux autres tiers »

Pour autant le syndicat n’entend pas demander  la prise en charge totale des dépassements par les complémentaires lors des négociations qui devraient débuter le 25 juillet.