La Fondation ARC soutient la recherche sur les cancers d’origine professionnelle



La Fondation ARC pour la recherche sur le cancer vient d’attribuer plus 830 000 euros pour le financement de trois projets, dans le cadre d’un appel à projets spécifique sur le thème « cancers professionnels : exposition, risques et reconnaissance. ». Depuis de nombreuses années, la Fondation ARC soutient activement les recherches sur les cancers d’origine professionnelle de façon à pouvoir mieux identifier les risques auxquels les individus sont confrontés dans leur travail, de mieux les prévenir et de mieux les faire reconnaître.

Fondation Arc pour la recherche sur le cancer

830 000 euros pour faire avancer la recherche sur les cancers professionnels

De nombreux facteurs de risques professionnels restent à évaluer et la prévention de ces risques en situation de travail doit être améliorée. La Fondation ARC pour la recherche sur le cancer a choisi de financer trois nouveaux projets sur ces thèmes pour un montant global de plus de 830 000 euros.

Le premier projet vise à identifier des facteurs de risque des cancers du poumon ou des cancers des voies aéro-digestives supérieures (lèvre, bouche, pharynx, larynx) chez les femmes qui auraient pu être exposées dans leur univers professionnel à certains agents cancérigènes. Les nuisances étudiées dans ce projet sont des fibres et poussières minérales (amiante, laines minérales, fibres de céramique réfractaires, silice, ciment), les poussières de bois, les gaz d’échappement (essence et diesel) et les solvants (carburants et solvants pétroliers, solvants chlorés, solvants oxygénés). Ces travaux de recherche menés par Danièle Luce (CESP) sont soutenus par la Fondation ARC à hauteur de 271 500 euros.

Le deuxième projet vise à clarifier l’impact de l’exposition aux champs électromagnétiques, et notamment ceux émis par les téléphones portables, dans l’augmentation du nombre de tumeurs cérébrales ou de la moelle épinière. La Fondation ARC finance pour un montant de 101 300 euros cette étude dirigée par Isabelle Baldi (Université Bordeaux Segalen).

Enfin, la Fondation ARC à décider de soutenir le projet d’Alain Garrigou (IUT Bordeaux 1) à hauteur de 458 100 euros. Ses travaux portent sur une évaluation de la prévention de l’exposition aux risques chimiques en entreprise.

L’engagement de la Fondation ARC dans la recherche sur les cancers professionnels

La Fondation ARC soutient depuis de nombreuses années des travaux de recherche dans le domaine des cancers professionnels. Les résultats des recherches financées par la fondation permettent d’identifier des facteurs cancérigènes qui peuvent être rencontrés dans le milieu du travail et de mieux s’en protéger. Ils permettent également d’améliorer la reconnaissance du caractère professionnel de certains cancers.

Dès 2002, la Fondation ARC avait choisi de créer un pôle de recherche (ARECA), entièrement consacré à l’épidémiologie des cancers professionnels. Les recherches financées dans le cadre de ce pôle ont permis de réaliser des découvertes importantes concernant des facteurs de risques tels que l’amiante, les pesticides ou les poussières de bois.

Dans cette même dynamique la Fondation ARC avait mené, en 2007, en partenariat avec l’INCa, un appel à projet portant sur les cancers professionnels.

En 2012, la Fondation ARC réaffirme son engagement dans la recherche sur les cancers d’origine professionnelle. Elle finance trois nouveaux projets dans le cadre d’un appel à projets, spécifique sur cette thématique, qu’elle mène seule cette fois-ci.

Un puissant soutien de 12,3 millions d’euros à la recherche sur le cancer

Lors de la réunion de son Conseil d’Administration le 19 juin dernier, la Fondation ARC a voté le financement de 169 projets pour plus de 12,3 millions d’euros. En plus de l’aide accordée à la recherche sur les cancers d’origine professionnelle, la fondation a renouvelé son soutien aux jeunes chercheurs en attribuant 147 subventions, soit 5,9 millions d’euros, à ceux qui représentent l’avenir de la recherche en cancérologie. Elle a aussi choisi de financer 12 projets de recherche d’envergure dans le cadre de ses « Programmes Labellisés ARC » pour un montant de 4,5 millions d’euros.

La Fondation ARC continue de mener des partenariats d’excellence dans le cadre de Programmes d’Action Intégrée de Recherche (PAIR) avec l’INCa et d’autres associations caritatives. Elle vient d’attribuer plus de 804 000 euros à 4 projets visant à améliorer la recherche sur les cancers gynécologiques. Enfin, la Fondation ARC s’intéresse aux répercussions que peut avoir la maladie sur la vie professionnelle. Elle finance des recherches sur ce sujet, avec l’INCa, via l’appel à projets « cancer : maintien et retour dans l’emploi ».