Risque important d’infarctus pour les insuffisants rénaux



Selon une étude dont se fait l’écho en France « Le Figaro Santé », les patients atteints d’insuffisance rénale chronique (IRC) auraient autant de risques d’accident cardiaque que des patients ayant déjà fait un infarctus.

Cette étude a été menée durant 2 ans sur environ 1.3 million de personnes admises dans des hôpitaux canadiens suite à un infarctus du myocarde. Elle a permis aux chercheurs de comparer les risques coronariens chez des patients atteints d’IRC, de diabète, ayant déjà eu un infarctus et/ou une combinaison de tous ces facteurs.

Il en ressort que les patients atteints d’IRC ou de diabète avaient des risques similaires d’avoir un infarctus à ceux ayant déjà eu un infarctus par le passé.

Pour le Docteur Marcello Tonelli qui a dirigé cette étude, l’insuffisance rénale chronique pourrait de ce fait « être ajoutée à la liste des critères pour définir les personnes présentant les risques les plus élevés d’accident coronariens ».

Selon la revue spécialisée « The Lancet » qui a publié les résultats, cette étude pourrait permettre à certains « patients à risque élevé de recevoir des statines -un médicament destiné à réduire le taux de mauvais cholestérol dans le sang ».

Cité par « The Lancet » George Bakris, de l’Université de Chicago, rend hommage à l’ampleur de cette étude mais appelle à une certaine prudence quant à l’interprétation qui pourrait être faite de ces résultats.

En cause notamment l’absence d’informations sur les traitements pris par les patients inclus dans l’étude ou sur leur pression artérielle.

Articles pouvant vous intéresser : Nouvelle mise en garde contre les statines