Les homosexuels vont pouvoir donner leur sang



Plus tôt cette semaine à l’occasion de la journée mondiale du sang, Marisol Touraine, la nouvelle ministre de la Santé, a annoncé que les dons de sang pour les homosexuels ne seraient bientôt plus interdits en France.

Alors qu’elle venait de donner l’exemple en donnant son propre sang, la Ministre a déclaré « Le critère ne peut pas être la nature des relations sexuelles ou l’inclination sexuelle (…) le seul critère, c’est celui du risque et de ce point de vue-là, nous allons avancer pour faire en sorte que les hommes, qui ont des relations sexuelles avec d’autres hommes, soient en mesure de donner, puisque ce n’est pas, en soi, un facteur de risque ».

Ses deux prédécesseurs, Xavier Bertrand et Roselyne Bachelot-Narquin, n’ont jamais concrétisé cette demande des associations « Act-Up », « SOS-Homophobie » et « Élus locaux contre le sida ».

A plusieurs reprises ces associations ont dénoncé cette situation rappelant que « seule la notion de « pratique à risque », et non de « groupe à risque », devait être retenue comme facteur d’exclusion pour le don du sang.

« Est-ce à dire que le don du sang d’un(e) hétérosexuel(le) ayant des rapports avec de multiples partenaires serait moins dangereux que celui d’un gay ou d’une lesbienne n’ayant aucune pratique à risque ?  » s’insurgeaient il y a tout juste un an SOS-Homophobie et Élus locaux dans un communiqué commun.