5 cas de tuberculose détectés dans un lycée du Val-de-Marne



©Agence Régionale de Santé d'Ile-de-France

Selon un communiqué de l’Agence régionale de santé de la région Ile-de-France, 5 cas de tuberculose ont été détectés dans un lycée du Val-de-Marne au cours des dernières semaines.

C’est suite au diagnostic d’une tuberculose chez un jeune lycéen que le centre de lutte anti-tuberculeux a mis en place un premier dépistage dans la famille et dans le lycée auprès de ses camarades de classe, de sport et auprès de ses enseignants. Cette intervention s’est déroulée entre février et Avril 2012.

Ce dépistage a mis en évidence 5 personnes atteintes de tuberculose dans le lycée. Ces cas concernent un enseignant du premier malade, un camarade de classe, un camarade d’activité sportive, et deux autres élèves de classes supérieures.

D’autre part une tuberculose a été diagnostiquée dans la famille du lycéen et chez un agent du personnel soignant ayant pris en charge l’élève à l’hôpital.

Face à  ces cas, l’Agence Régionale de Santé d’Île-de-France et le Centre de lutte anti-tuberculeux du Val-de-Marne ont décidé d’organiser un dépistage  au sein du lycée E. Delacroix de Maisons-Alfort durant la première quinzaine de juin. Elle concernera toutes les personnes susceptibles d’avoir été exposées au premier malade (élèves, enseignants, surveillants…), même de façon très transitoire.

L’occasion de rappeler que si la tuberculose est une maladie contagieuse qui reste potentiellement grave, elle se soigne aisément avec des antibiotiques adaptés. Si au cours de ce dépistage des personnes malades sont repérées, il leur sera proposé un traitement entièrement pris en charge.