Les bars à sourire irritent les chirurgiens-dentistes



Peut-être ne les avez-vous pas remarqué et pourtant les bars à sourire fleurissent un peu partout en France comme dans le reste de l’Europe. Dans ces établissements les clients sont invités à venir se faire blanchir les dents à des prix défiants toute concurrence. Moins de 80 euros pour un blanchiment dans un bar à sourire contre 300 euros et plus chez un chirurgien dentiste.

Une nouvelle tendance qui ne plaît pas à tout le monde et notamment aux chirurgiens-dentistes. Alors que ces établissements d’un nouveau genre continuent de se développer aux 4 coins de l’hexagone, rappelons qu’elle est la position de l’ONCD (ordre national des chirurgiens-dentistes).

En fin d’année l’Ordre national des chirurgiens-dentistes (ONCD) indiquait que ces établissements pouvaient représenter un risque pour la santé et demandait aux pouvoirs publics un strict respect des normes européennes en ce qui concerne les produits utilisés dans ces établissements.

Et de rappeler que ces bars à sourire ne pouvaient recourir à une concentration de peroxyde d’hydrogène supérieure à 0.1%. « Au-delà l’utilisation de tels produits doit être encadrée par les dentistes selon la nouvelle norme européenne » rappelait l’ONCD dans le numéro de décembre de sa revue.

Aujourd’hui, et face l’accroissement du nombre de patients présentant des dents nécrosées ou des atteintes parodontale, les chirurgiens-dentistes s’inquiètent à juste titre de ce succès qui s’explique aussi par les tarifs pratiqués par ces établissements.