Une personne sur trois souffre d’hypertension



Photo : Littlejazzman (CC 3.0)

Selon le rapport 2012 « Statistiques sanitaires mondiales » de l’OMS, un adulte sur trois dans le monde est atteint d’hypertension artérielle, une affection, et on ne le sait peut-être pas assez, qui est responsable de près de la moitié des décès par accident vasculaire cérébral et cardiopathie. Une augmentation jugée spectaculaire par le Docteur Margaret Chan, Directrice générale de l’OMS.

Toutefois d’importantes disparités existent en fonction des pays. Ainsi si la tension artérielle moyenne de la population a baissé dans les pays à revenu élevé, elle augmente sensiblement dans certains pays « pauvres ». Ainsi plus de 40% des adultes y seraient hypertendus, la plupart n’étant même pas diagnostiqués. C’est notamment le cas dans de nombreux pays africains.

Pour mieux comprendre, voici des chiffres qui parlent d’eux-mêmes. Ainsi le Canada et les Etats-Unis ne compteraient que  20% d’hypertendus contre près de 50% pour des pays comme le Niger.

Ces personnes pourraient pourtant être traitées au moyen de médicaments peu coûteux indique l’OMS. Cela  aurait pour conséquence de réduire sensiblement le risque de décès et d’incapacités dus aux cardiopathies et aux accidents vasculaires cérébraux dans ces pays.

Ce rapport met également en avant l’augmentation sensible du diabète et de l’obésité. Des sujets qui seront abordés dans quelques jours à peine dans le cadre de l’Assemblée mondiale de la Santé qui se tiendra à Genève du 21 au 26 mai.