Grippe : décroissante mais encore présente



C’est plutôt une bonne nouvelle, l’activité des infections respiratoire aiguës d’allure grippale poursuit sa décrue en Métropole à une exception, près, la Bretagne. Selon les GROG (groupes régionaux d’observation de la grippe), elle reste la seule région de France à se situer au-dessus du seuil épidémique.

Depuis le début de cette épidémie, et selon l’estimation GROG, plus de 6 millions de personnes ont déjà consulté pour une grippe, dont 300 000 la semaine dernière.

Même constat ou presque du côté du réseau Sentinelles/Inserm où là encore on évoque une décrue épidémique même si l’activité serait encore légèrement supérieure au seuil épidémique.

Ainsi, la semaine dernière, l’incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimée à 114 cas pour 100 000 habitants soit juste au-dessus du seuil épidémique fixé 110 cas pour 100 000 habitants.

Pour les médecins du réseau Sentinelles, 3 régions sortent du lot avec un taux d’incidence plus élevé : l’Auvergne avec 290 cas pour 100 000 habitants, le Nord-Pas-de-Calais avec 286 cas pour 100 000 habitants et le Poitou-Charentes (255 cas).

Source : bulletin épidémiologique Sentinelles/Inserm – Bulletin GROG semaine 2012/13, du lundi 26 mars au dimanche 1er avril 2012