Cancer de la peau : un médicament qui suscite l’espoir



Le Zelboraf est un nouveau médicament destiné à lutter contre le cancer avancé de la peau. Produit par le laboratoire pharmaceutique suisse Roche, il a obtenu en début de semaine le feu vert des autorités européennes.

La Commission européenne a ainsi validé son usage comme monothérapie pour des adultes atteints du mélanome métastatique à gène Braf muté, forme la plus agressive de cancer de la peau. Ce médicament avait déjà reçu l’aval de l’agence américaine du médicament (FDA) en août 2011. Zelboraf a aussi été récemment approuvé en Suisse, au Brésil, au Israël, au Canada et en Nouvelle-Zélande

A propos du mélanome métastatique et du BRAF : Diagnostiqué à temps, le mélanome peut généralement être guéri. Toutefois, lorsqu’il se propage à d’autres parties de l’organisme, il est la forme de cancer de la peau la plus mortelle et la plus agressive. L’espérance de vie d’un patient présentant un mélanome métastatique n’est habituellement que de quelques mois en moyenne. Seule une personne sur quatre environ atteinte de mélanome métastatique est susceptible d’être encore en vie un an après le diagnostic.

Aujourd’hui une nouvelle étude dont les résultats viennent d’être publiés dans le « New England Journal of Medicine » révèle que le Zelboraf n’est pas qu’un médicament qui fait rétrécir les mélanomes. Il aurait aussi la faculté d’augmenter l’espérance de vie des malades.

Ainsi cette étude, menée auprès de 132 patients en Australie et aux Etats-Unis a révélé que les patients traités avec du Zelboraf avaient survécu en moyenne 15.9 mois. Généralement et selon les chiffres de  l’étude l’espérance de vie des patients atteints d’un mélanome qui a métastasé s’établit en moyenne à 9 mois.

« Nous savions que ce médicament ferait rétrécir les mélanomes chez un grand nombre de patients et qu’il fonctionnait mieux que la chimiothérapie, mais nous ne savions pas jusqu’à maintenant que les patients qui prenaient du Zelboraf vivaient plus longtemps » a déclaré Antoni Ribas, le principal auteur de l’étude.

L’occasion de vous rappeler que la 14eme journée de prévention et de dépistage des cancers de la peau aura lieu le 24 mai prochain dans toute la France…. Une journée pour être plus « malin » que le mélanome… … et sauver sa peau ! Cette grande journée de Prévention et Dépistage des cancers de la peau est organisée par le Syndicat National des Dermatologues et Vénéréologues, est placée sous le haut patronage du Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé et bénéficie du soutien de l’Institut National du Cancer (INCa).