Des ultrasons utilisés comme contraceptifs masculins ?



Selon des chercheurs américains de l’Université de Caroline du Nord, il n’est pas interdit d’imaginer que dans un proche avenir un contraceptif masculin à base d’ultrasons puisse voir le jour.

C’est après voir testé une technique à base d’ultrasons sur des testicules de rats que l’équipe du Docteur James Tsuruta a constaté « une réduction significative des éléments constitutifs du sperme ». Pour information les rats ont été soumis en 48 heures à deux séances d’ultrasons de 3 mégahertz de 15 minutes chacune.

Selon les résultats obtenus après ces séances, les taux de spermatozoïdes des rats ont chuté à 10 millions par millilitre. Un taux suffisant pour qu’un rat continue à être fertile mais pas pour un homme.

On considère en effet qu’un être humain est stérile en dessous de 15 millions de spermatozoïdes par millilitre.

Pour l’équipe de chercheurs cette expérience pourrait être applicable à l’homme et déboucher sur une méthode de contraception masculine

Des études complémentaires seront bien sûr nécessaires à la fois pour déterminer la durée de cet effet contraceptif mais aussi pour mesurer les éventuels risques encours notamment en cas d’usage régulier.

Résultats complets dans la revue spécialisée Reproductive Biology and Endocrinology