Des signes d’autisme détectés chez des bébés



Selon une étude britannique dont les résultats viennent d’être publiés dans la revue spécialisée « Current Biology », des chercheurs du Birkbeck College de l’Université de Londres ont détecté des signes d’autisme chez des bébés âgés de 6 à 10 mois après avoir mesuré des activités cérébrales spécifiques de 104 bébés.

En présentant deux types d’images aux bébés, dont la moitié présentait un risque plus important de souffrir d’autisme*, l’équipe du Professeur Mark Johnson a ainsi constaté, en fonction de l’image présentée, une différence significative de l’activité cérébrale chez les bébés à faible risque d’autisme et chez ceux n’ayant pas ensuite développé la maladie.

A contrario les scientifiques ont constaté que la réponse cérébrale s’est révélée beaucoup plus neutre chez les enfants ayant ensuite développé la maladie.

Et si selon cette étude des signes précoces d’autisme peuvent effectivement être détectés avant l’âge de 2 ans (âge à partir duquel on peut aujourd’hui établir un diagnostic) la prudence reste de mise.

Le Professeur Mark Johnson a en effet indiqué que certains enfants qui montraient des signe d’autisme  n’avaient pas développé la maladie par la suite.

D’où la nécessité d’études complémentaires qui permettront de « déterminer si des mesures de l’activité cérébrale comme celles utilisées dans cette étude peuvent ou pas jouer un rôle dans la détection des enfants autistes à un stade précoce. »

*parce qu’un ou plusieurs des frères ou sœurs aînés étaient déjà atteints du syndrome.