Des médicaments contre le rhume dangereux pour la santé



Attention ! Certains médicaments contre le rhume peuvent être dangereux pour la santé. Tel est le message délivré par l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps).

C’est en raison de la persistance de signalements d’effets indésirables cardiaques et neurologiques chez des patients traités par des médicaments contenant des vasoconstricteurs que l’Afssaps à tenu à rappeler les recommandations inhérentes à leur utilisation.

Ces médicaments sont utilisés pour diminuer la sensation de nez bouché, en cas de rhume. Ils sont disponibles par voie nasale (sur prescription médicale) ou par voie orale (sans ordonnance), seuls ou associés à une autre substance active. Ces médicaments sont réservés à l’adulte et à l’enfant à partir de 15 ans.

Mais bien souvent leur utilisation n’est pas conforme à leur autorisation de mise sur le marché : durée de traitement supérieure à 5 jours, non respect des contre-indications (patient avec des problèmes cardiaques, des antécédents de
convulsions…)…

Depuis le début de l’année 2011 15 cas graves d’effets indésirables cardiovasculaires (hypertension artérielle, angine de poitrine) ou neurologiques (convulsions, troubles du comportement et accident vasculaire cérébral) sont survenus chez des patients ayant pris une spécialité renfermant un vasoconstricteur. Dans 25% des cas, les recommandations présentes dans le résumé des caractéristiques du produit de ces spécialités n’étaient pas respectées.

C’est pourquoi l’Afssaps tient à rappeler aux patients certaines règles essentielles quant à l’usage de ces médicaments

La posologie maximale journalière ne doit pas être dépassée.
La durée maximale de traitement ne doit pas excéder 5 jours.
Ces médicaments sont contre-indiqués chez l’enfant de moins de 15 ans et en cas notamment :
– d’hypertension artérielle sévère ou mal équilibrée
– d’antécédents d’accident vasculaire cérébral ou de facteurs de risque susceptibles de favoriser la survenue d’AVC, en raison de l’activité sympathomimétique alpha du VC
– d’insuffisance coronarienne sévère
– d’antécédents de convulsions

D’autre part l’Afssaps rappelle qu’il est inutile et potentiellement dangereux d’associer entre eux deux de ces médicaments (même administrés par des voies différentes).

Rappelons que dans la plupart des cas le rhume guérit spontanément en 7 à 10 jours sans traitement.

La liste des médicaments concernés est disponible sur le site de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé en cliquant ici