Moins de drogue, mais plus d’alcool et de tabac chez les jeunes



© Andrew Dunn -Creative commons

L’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) a rendu publics hier les premiers résultats de l’enquête sur la santé et les consommations lors de l’appel de préparation à la défense. Cette enquête porte sur la santé des jeunes français (garçons et jeunes filles) âgés de 17 ans, ainsi que sur leurs consommations de produits psychoactifs.

Il en ressort notamment que les usages réguliers (au moins 10 usages au cours des 30 derniers jours) de cannabis sont en recul; A contrario les usages d’alcool et de tabac sont orientés à la hausse.

Ainsi 31.5% des jeunes de 17 ans fument quotidiennement des cigarettes contre 28.9% il y a trois ans. Cette hausse est observée aussi bien chez les garçons que chez les filles.

Concernant l’alcool les chiffres sont plus inquiétants encore. Si 10.5% des jeunes français avouent être des consommateurs réguliers d’alcool (8.9% en 2008) c’est la hausse des ivresses répétées et régulières qui suscite sûrement le plus d’inquiétude.

58.5% des jeunes français avouent en effet avoir expérimenté ce que l’on appelle communément le binge drinking, ce nouveau mode de consommation qui consiste à consommer de manière excessive de grandes quantités de boissons alcoolisées sur une courte période de temps. 27.8% des jeunes français affirment s’y adonner de manière répétée (3 fois par an), 10.5% de manière régulière (10 fois par an).

L’autre élément à retenir de cette enquête c’est que la plupart des expérimentations (au moins un usage au cours de la vie) de substances licites (alcool et tabac) comme illicites (cannabis, cocaïne, ecstasy, héroïne, notamment) apparaissent en baisse ou stables. La consommation régulière de cannabis (10 usages par moins) est ainsi passée de 7.3% en 2008 à 6.5% en 2011.

Les résultats complets de cette enquête seront développés dans un numéro de la lettre de l’OFDT Tendances (à paraître début 2012).