Les 18-25 ans peu sensibles aux recommandations nutritionnelles



Deux ans et demi après son lancement le programme de recherche national NutriNet-Santé livre de premiers résultats préliminaires. Ils permettent de connaître l’adéquation des consommations alimentaires aux recommandations du Programme National Nutrition Santé (PNNS).

Et s’il y a bien des résultats qui inquiètent les chercheurs, c’est ceux qui concernent la tranche d’âge des 18-25 ans. Ils ne sont que très peu à suivre les recommandations nutritionnelles (3 fois moins que les plus de 65 ans). Ainsi seuls 16% d’entre-eux s’en approcheraient contre 52% chez les plus de 65 ans.

Un constat inquiètant pour Serge Hercberg, coordonninateur de l’étude Nutrinet et président du PNNS. Pour lui il ne s’agit pas forcément d’une question d’âge mais plutôt d’un « effet générationnel » et donc d’une différence de comportement face à l’alimenation.

De ces résultats préliminaires on retiendra que l’adéquation aux recommandations du PNNS (évaluée sur 150 000 enquêtes alimentaires) est également moins bonne chez les hommes, les ouvriers, les populations à bas revenus, les fumeurs et les sujets vivant dans les régions du Nord et de l’Est de la France.

L’occasion de vous signaler que l’on recherche toujours des volontaires pour participer à ce programme. Si vous aussi vous êtes intéressés et souhaitez participer à cette étude, voici ce qu’il faut faire pour devenir membre de la cohorte NutriNet-Santé. Il faut être âgé de 18 ans, habiter en France métropolitaine et dans les départements d’Outre-Mer avoir accès à Internet et disposer d’une adresse e-mail.

Ensuite vous devrez absolument remplir 5 questionnaires concernant vos caractéristiques sociodémographiques et votre mode de vie, votre état de santé, vos mesures anthropométriques (poids, taille…), votre activité physique dans la vie quotidienne et votre alimentation (3 jours d’enquête).

Chaque année il vous faudra mettre à jour vos informations et ce durant 5 ans. Comme chaque participant vous serez informé par e-mail de l’avancement de l’étude et de l’actualité en Nutrition et Santé. Il vous sera également proposé de remplir d’éventuels questionnaires complémentaires (en moyenne un questionnaire par mois) utiles aux chercheurs pour mieux évaluer l’état nutritionnel et la santé des participants (20 minutes maximum pour remplir un questionnaire). Alors intéressés, si oui inscrivez-vous en cliquant ici

Nutrinet-Santé une initiative commune du Ministère de la Santé, de la Direction Générale de la Santé (DGS), de l’Institut de Veille Sanitaire (InVS), de l’Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé (INPES),de la fondation pour la Recherche Médicale (FRM) et du personnel de l’Inserm, l’Inra, le Cnam et l’Université Paris 13. L’étude est dirigée par le Professeur Serge Hercberg, professeur de nutrition à l’Université Paris 13 et directeur d’une unité Inserm/Inra/Cnam/P13.

Crédit/Source : Nutrinet Santé