Le détartrage régulier des dents réduit les risques cardio-vasculaires



Photo : Sterilgutassistentin (GNU General Public License)

Un détartrage régulier des dents permettrait de réduire les risques cardio-vasculaires. Telles sont les conclusions d’une étude menée par des cardiologues taïwanais et dont les résultats ont été rendus publics le week-end dernier à Orlando (Etats-Unis) lors de la conférence annuelle de l’American Heart Association.

Selon cette étude une visite régulière chez le dentiste permettrait de réduire de 24% les risques d’avoir une crise cardiaque et de 13% d’avoir une attaque cérébrale.

Pour parvenir à cette conclusion les scientifiques ont durant 7 ans étudié les cas de plus 100 000 participants répartis en deux groupes. Avant le début de cette étude, aucune de ces personnes n’avait rencontré de problèmes cardiovasculaires.

Dans le premier groupe (51 000 personnes) des adultes ayant subi au moins régulièrement un détartrage dentaire partiel ou complet (au moins une fois par an). Dans l’autre groupe des adultes n’ayant reçu aucun soin dentaire.

Verdict : « La protection contre des maladies cardiovasculaires et des accidents vasculaires cérébraux était plus prononcée chez les participants qui se sont fait détartrer les dents au moins une fois par an » ont indiqué les auteurs de l’étude.

Ces résultats confirment qu’une mauvaise hygiène buccale peut avoir des conséquences sur notre santé.