Don d’ovocytes et de spermatozoïdes : Toulouse s’associe à la campagne nationale



Crédit © Agence de biomédecine

Il y a une dizaine de jours environ nous nous sommes fait l’écho de la nouvelle campagne nationale d’information et de recrutement sur le don d’ovocytes et le don de spermatozoïdes lancée par l’Agence de la biomédecine. En cause un nombre de dons qui reste insuffisant, notamment en ce qui concerne le don d’ovocytes. Aujourd’hui le CHU de Toulouse a décidé de s’associer à cette grande campagne nationale.

Encore méconnu, le don d’ovocytes et de spermatozoïdes est un geste de solidarité qui apportera au couple stérile le bonheur de fonder une famille. Il y a urgence : la France connaît une situation de pénurie marquée et les délais d’attente peuvent s’étirer jusqu’à deux ans. Fin 2009, sur les 4 000 couples ayant fait une demande d’aide médicale à la procréation, 1 673 étaient en attente d’un don d’ovocytes et 2 314 espéraient un don de spermatozoïdes. Or il n’y eut que 328 donneuses d’ovocytes. Il en aurait fallu 800 de plus pour répondre aux besoins et seuls 400 hommes avaient donné leurs spermatozoïdes.

Le CHU de Toulouse rappelle qu’en Midi-Pyrénées près de 3 000 enfants ont été conçus grâce à un don de spermatozoïdes. Aujourd’hui le CHU n’est pas en mesure de satisfaire la demande de la centaine de couples souffrant de stérilité masculine ou féminine car le nombre de donneurs de spermatozoïdes et encore plus celui des donneuses d’ovocytes est nettement insuffisant : 10-15 donneurs de spermatozoïdes et 4 donneuses d’ovocytes par an.

Il est donc essentiel de soutenir la campagne nationale de don de gamètes afin de sensibiliser le public à cet acte généreux et d’expliquer les modalités du don.
Qui peut donner ?

Les donneurs ont moins de 37 ans pour la femme et moins de 45 ans pour l’homme. L’équipe médicale peut recevoir très rapidement les personnes qui s’interrogent pour amener les informations nécessaires pour que donneurs et donneuses puissent prendre leur décision très librement.

Pour en savoir plus : http://www.dondovocytes.fr/ ou http://www.dondespermatozoide.fr/

Données repères
En France en 2009, parmi les 21.759 enfants nés grâce à l’assistance médicale à la procréation -soit 2,5 % de la totalité des naissances en France-, 1.110 enfants sont nés grâce à un don de spermatozoïdes, 190 grâce à un don d’ovocytes.

Article de CHU Réseau, toute l’actualité des CHU – Tous droits réservés