Les réserves de sang sont en situation critique



C’est une triste réalité les réserves de sang sont actuellement au plus bas et traversent une période particulièrement critique. Tel est le message lancé cette semaine par l’établissement français du sang (EFS) qui évoque des réserves très fragiles et une chute des dons de sang.

Par un communiqué publié hier l’EFS semble craindre une fin fin d’année 2011 particulièrement difficile d’autant qu’à l’approche de Noël les donneurs de sang se mobilisent généralement nettement moins. Une situation inquiétante alors que la consommation en produits sanguins est soutenue. On prévoit une augmentation de 3% pour cette fin d’année, soit l’équivalent d’environ 90 000 dons supplémentaires.

Pour expliquer cette demande croissante l’EFS précise que cette augmentation est principalement dûe aux progrès thérapeutiques dans le traitement de certains cancers qui nécessitent des transfusions régulières (drépanocytoses, thalassémie…) et l’accroissement de l’espérance de vie (en 2010, 38% des patients transfusés ont plus de 80 ans, contre 32% en 2005).

Il est donc plus que jamais indispensable de reconstituer au plus vite les réserves de sang afin de répondre à la demande.

L’occasion de rappeler que les dons de sang, de plaquettes et de plasma, dont il n’existe pas de substitut, sont nécessaires à plus d’un million de malades dans notre pays.

Et cette année encore l’EFS vous propose, à l’approche des fêtes de fin d’année, de faire un cadeau rare et précieux : le don de sang. Car donner son sang c’est aussi « offrir la vie ». Alors pensez-y !

Traditionnellement les vacances et les préparations des fêtes sont synonymes de recul des collectes. Alors soyez solidaires, mobilisez -vous et venez offrir votre sang, un beau geste de générosité à l’approche de Noël.

Chaque jour, 10 000 dons sont nécessaires pour répondre aux besoins des malades. En France, seulement 4 % de la population en âge de donner son sang s’est effectivement rendu sur un lieu de collecte.