Médecins spécialistes : 58% des français y renoncent à cause des délais



Au mois d’octobre dernier un sondage CSA pour « le Parisien » – « Aujourd’hui en France » nous révélait que les délais d’attente et la difficulté à obtenir un rendez-vous étaient et de loin la première cause de renoncement aux soins dans notre pays. Selon ce sondage 12% des français renonçaient à consulter un spécialiste, 43% un spécialiste.

Aujourd’hui un nouveau sondage abonde dans le même sens, celui de l’Ifop pour le JDD. Selon cette nouvelle enquête, et en dehors des soucis financiers, 58% des personnes interrogées affirment avoir renoncé à aller voir un médecin spécialiste au moins une fois à cause de délais trop longs. 33% des sondés indiquent y avoir renoncé plusieurs fois.

Autre cause pour 28% des personnes interrogées : l’éloignement géographique.

On retiendra de ce nouveau sondage que 15% des Français ont également renoncé à consulter un médecin généraliste toujours pour des problèmes de délais.

Pour les 1001 personnes interrogées dans le cadre de ce sondage, les délais pour obtenir un rendez-vous avec un spécialiste sont en moyenne de : 103 jours pour un ophtalmologiste, 51 jours pour un gynécologue, 38 pour un dermatologue, 29 pour un cardiologue ou un ORL.

Des délais qui ne seraient pourtant pas aussi longs si l’on en juge Mathias Matallah, président de Jalma, qui a mené une enquête auprès de 600 spécialistes. Selon lui il existerait un fort décalage entre la perception des Français et la réalité. Les délais seraient en effet beaucoup plus courts. Conclusion : les praticiens et leurs patients ne seraient tout simplement pas disponibles aux mêmes moment.