Trop de sucre dans le tabac…



Crédit photo: ©Mondi/Flickr

Selon une étude menée par le célèbre magazine « 60 Millions de Consommateurs », en partenariat avec le Comité national contre le tabagisme, il y aurait trop de douceurs dans le tabac.

Ainsi, pour attirer de nouveaux consommateurs, les fabricants utiliseraient de plus en plus souvent du sucre et des arômes pour séduire principalement les jeunes et les femmes. C’est particulièrement vrai dans le tabac à rouler mais aussi dans les cigarillos.

Sucrés, aromatisés à la vanille, à la fraise ou au chocolat , ces « cigarettes bonbons » et/ou « cigarillos desserts » masquent l’âcreté du tabac et  renforcent accessoirement, la dépendance à la nicotine.

60 Millions de consommateurs et le CNCT ont ainsi trouvé une teneur en sucres approchant 10 % dans un tabac à rouler ainsi que des teneurs dix fois plus élevées que la normale sur des cigarillos.

Parce que la réglementation actuelle ne s’applique qu’aux cigarettes, 60 Millions de consommateurs et le CNCT réclament notamment que la réglementation sur les édulcorants et les arômes de vanille s’applique désormais à  tous les produits du tabac.

Autres revendications : l’interdiction de certains arômes et la mise en place d’un étiquetage  plus transparent pour les consommateurs.

Plus d’infos dans le numéro de Novembre du magazine 60 millions de consommateurs.