Les Français sont adeptes de l’automédication



Les Français sont de plus en plus nombreux à s’adonner à l’automédication selon les résultats d’une étude réalisée par l’institut TNS pour l’association Afipa (association professionnelle représentant les industriels des médicaments d’automédication). Ainsi 68% d’entre-eux affirment y avoir recours.

L’automédication consiste, pour les individus, à soigner leurs petits maux sans passer par la case « médecin » via l’utilisation de médicaments autorisés disponibles en pharmacie et accessibles sans ordonnance.

Selon l’AFIPA ce taux élevé peut s’expliquer par une plus grande autonomie des patients, par la désertification médicale qui touche de plus en plus de régions mais aussi par les bons conseils des pharmaciens.

Car comme vous l’aurez compris les pharmaciens jouent un rôle primordial dans cette pratique de plus en plus courante. Ainsi 60% des sondés affirment en effet suivre leurs recommandations  lorsqu’ils décident de s’adonner à l’automédication.

Dans le même registre un sondage IFOP pour le groupe PHR (groupement de pharmaciens) confirme le succès de l’automédication puisque près d’un français sur deux la pratiquerait. Pour son rôle de conseil, le pharmacien serait sollicité dans un cas sur deux. A retenir également de cette enquête que 94% des personnes interrogées disent avoir confiance en leur pharmacien.

Cette confiance s’exprime également très majoritairement à propos de  la délivrance des médicaments génériques. 63% des personnes interrogées disent en effet accepter de remplacer le médicament prescrit par le médecin par un générique proposé par le pharmacien.