48 boîtes de médicaments par français en 2010



Crédit : Ministère du Travail et de la Santé

Le constat n’est pas nouveau.. les Français consomment toujours trop de médicaments. Ainsi, et selon les chiffres publiés cette semaine par l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), chaque habitant a consommé en moyenne 48 boîtes de médicaments en 2010, c’est-à-dire presque une boîte par semaine.

Dans un marché pharmaceutique dont la croissance tourne au ralenti (+1,2% en valeur), les ventes de médicaments en France ont représenté la bagatelle de 27,5 milliards d’euros de dépenses dont 19,9 ont été remboursés (19,8 milliards un an plus tôt). A noter une augmentation significative de 4,2% pour le marché hospitalier.

Autre tendance à retenir : la part de marché des médicaments non remboursables ne progresse pas (moins de 10% en valeur des ventes aux pharmacies) alors que l’offre n’a cessé de s’élargir depuis plusieurs années.

Si à l’hôpital les médicaments les plus vendus sont des anticancéreux, des médicaments destinés au traitement du VIH ainsi que quelques spécialités ayant des indications dans des maladies rares, dans les pharmacies de ville ce sont les antalgiques, les médicaments des voies digestives et du métabolisme qui arrivent dans le trio de tête.

En nombre de boîtes vendues, c’est le Doliprane qui est le médicament le plus vendu devant deux autres antalgiques, le Dafalgan et l’Efferalgan.

En 2010, 10 350 spécialités, représentant près de 14 500 présentations et 3000 substances actives, étaient disponibles sur le marché du médicament en France.

Le rapport 2010 présentant les chiffres clés des ventes de médicaments en ville et à l’hôpital en France est disponible sur le site internet de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé en cliquant ici (version PDF)