Les pilules Alli et Xenical bientôt retirées de la vente ?



En France les pilules anti-obésité Alli et Xenical refont la une de l’actualité santé depuis ce week-end suite à une nouvelle mise en garde lancée par l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé.

L’Afssaps a en effet tenu à (re) mettre en garde les patients comme les professionnels de santé contre  le risque d’atteintes hépatiques rares mais graves lors d’un traitement par orlistat (voir ici).

Cette inquiétude est partagée par nos voisins et amis belges. Interrogé par l’Agence Belga un porte-parole de l’Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS) confirme que l’Agence Européenne du Médicament analyse actuellement plusieurs cas de lésions graves liés à ces deux spécialités. Une trentaine de cas seraient actuellement considérés comme « suspects ».

Et si pour l’instant il est bien trop pour tirer une quelconque conclusion, ce dernier n’hésite pas à évoquer le possible retrait de la vente de ces deux pilules dans le cas où la balance bénéfice/risque deviendrait négative.

« Plusieurs mesures sont applicables, de la simple mise en garde jusqu’à la suspension » déclare t-il avant de préciser qu’une telle mesure serait prise au niveau européen.