Pilule Alli® : nouvelle mise en garde



L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) vient de lancer une nouvelle mise en garde contre le risque d’atteintes hépatiques rares mais graves lors d’un traitement par orlistat.

Deux spécialités pharmaceutiques indiquées dans le traitement du surpoids ou de l’obésité  contiennent cette substance :  il s’agit des pilules Alli® et Xenical®.

En effet plusieurs cas graves d’atteintes hépatiques ont été rapportés chez des patients traités par orlistat. Dans certains cas ils ont conduit  à une transplantation hépatique voir au décès du patient.

Et même si le lien de causalité avec l’orlistat reste pour le moment difficile à établir, il peut pas être exclu.

Face à la gravité de ces effets hépatiques, l’Agence Européenne du Médicament (EMA) a récemment conduit une évaluation des effets indésirables rapportés avec orlistat. Elle a décidé de réévaluer le rapport bénéfice/risque de ces deux spécialités.

En attendant de connaître les résultats de cette réévaluation, l’Afssaps tient à mettre en garde les patients mais aussi les prescripteurs à qui il est demandé un strict respect  des conditions d’utilisation de ces produits.

Pour mémoire la pilule Alli® est indiquée dans le traitement du surpoids (IMC1  ≥ 28 kg/m²) chez l’adulte, associé à un régime modérément hypocalorique et pauvre en graisses. Ce produit ne nécessite aucune prescription médicale.

De son côté le Xenical® est indiqué en association à un régime modérément hypocalorique, dans le traitement de l’obésité (IMC ≥ 30 kg/m2), ou du surpoids (IMC ≥ à 28 kg/m2) associé à des facteurs de risques. Ce produit ne peut être délivré que sur  prescription médicale.

Les patients qui utiliseraient l’un de ces deux produits sont invités à signaler immédiatement à leur médecin tout symptôme d’atteinte hépatique ( fatigue, un jaunissement de la peau et des yeux, des maux de ventre ,sensibilité du foie ).