Nora Berra demande aux mutuelles ne pas augmenter leur tarifs



Comme annoncé plus tôt cette semaine le parlement français a donc voté la hausse de la taxe spéciale sur les conventions d’assurance (TSCA) sur les « contrats solidaires et responsables », soit la quasi totalité des contrats des mutuelles et des complémentaires santé. Cette taxe de 3.5% va donc passer à 7% et devrait rapporter 100 millions d’euros dès 2011, puis 1,1 milliard par année pleine.

Et alors que les mutuelles et les complémentaires santés ont annoncé qu’elles n’avaient pas les moyens d’absorber cette hausse et qu’elles ne pourraient donc pas éviter une hausse des cotisations de leur adhérents, Nora Berra leur a lancé un appel.

Invitée de France 3 Rhône-Alpes, la secrétaire d’état à la santé a notamment déclaré « Je ne suis pas d’accord pour laisser penser que cette répercussion sur les citoyens est obligatoire » avant de préciser « Les mutuelles font des marges.(…) elles mutualisent des fonds justement pour participer à une mission de service public ».

Evoquant la crise économique Nora Berra réclame des efforts de tout le monde et donc des mutuelles et des complémentaires santé.