Fumer pendant la grossesse endommage l’ADN du fœtus



« Fumer pendant la grossesse endommage l’ADN du fœtus » par le Docteur Erard de Hemricourt. Fumer n’est pas bon pour la santé ! Ce l’est encore moins pour la femme enceinte puisque les effets du tabagisme ne se font pas uniquement sentir sur son organisme mais également sur celui de son futur bébé. On savait déjà par exemple que les enfants nés de mère ayant fumé pendant la grossesse présentaient un risque plus important de développer de l’asthme au cours de leur vie.

Une équipe de chercheurs américains vient justement de montrer, lors de la session annuelle de l’ATS (American Thoracic Society), que le tabagisme de la femme enceinte, via ses dérivés toxiques, peut directement porter atteinte à l’ADN du fœtus en modifiant sa structure par un mécanisme appelé ‘méthylation’.

Ce processus de méthylation est assez courant puisque c’est celui-ci qui explique en partie la modulation positive (activation) ou négative (inhibition) de l’expression de certains gènes. Cela se produit tous les jours et dépend en partie de notre environnement direct.

Ce que vient de montrer l’équipe américaine, c’est précisément ce mécanisme de méthylation au niveau d’un gène particulier appelé AXL qui est un élément crucial dans le développement du futur système immunitaire. On ne connaît pas encore avec exactitude les conséquences (très probablement négatives) de cette modification de l’ADN fœtal mais sans aller plus loin dans les conclusions, on sait désormais qu’il est possible d’altérer directement certaines séquences génétiques précises du fœtus par le mode de vie de la future maman au cours de la grossesse.

Docteur Erard de Hemricourt pour News Santé ©2011 – Tous droits réservés

Crédit photo: ©Mondi/Flickr

Laisser un commentaire