Une victime du Mediator refuse un chèque de 140 000 €



Scandale sanitaire du Mediator, suite. Alors que le projet de loi prévoyant la mise en place d’un dispositif d’indemnisation des victimes a été présenté en conseil des ministres mercredi, on apprends aujourd’hui qu’une patiente de 64 ans a refusé l’offre qui lui avait été faite par Servier

Selon ses déclarations sur RMC le laboratoire lui aurait proposé la somme de 140 000 euros en échange d’un retrait de sa plainte. Elle indique avoir reçu 17 appels de Servier depuis le début de l’année. Une première offre à 20 000 euros lui avait faite à la fin du mois de janvier. Une proposition d’indemnisation qui n’a cessé d’augmenter au fil des semaines pour atteindre les 140 000 euros le 1er mai.

Qualifiant de malhonnête la proposition de Servier, elle réclame que justice soit faite précisant que son état de santé actuel ne lui permettait plus d’être opérée ni de faire du sport.

Dans le même temps le Figaro a indiqué aujourd’hui que la Fédération des médecins de France (FMF) envisageait de déposer plainte contre l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé. Motif : manquement à l’obligation d’information.