Une IVG par erreur



Terrible méprise lundi à l’hôpital Saint-Vincent de Lille. Selon le quotidien « La Voix du Nord » une femme enceinte de 4 mois a subi par erreur une IVG alors qu’elle était entrée à l’hôpital pour bénéficier d’un cerclage du col de l’utérus, une intervention dont le but est de réduire le risque d’un accouchement très prématuré.

En cause l’erreur d’une sage-femme stagiaire qui a confondu deux patientes. La première devait donc bénéficier d’un cerclage du col de l’utérus, la seconde d’un curetage en raison d’une grossesse ne pouvant être menée à terme. Malheureusement les deux femmes qui se trouvaient dans des chambres voisines ont été confondues et leur traitement respectif inversé.

C’est ainsi que la première a reçu tôt le matin un médicament destiné à ramollir le col de l’utérus pour faciliter le curetage, un médicament qui peut interrompre une grossesse. 20 minutes plus tard elle signalait être victime de contractions… ce qui n’avait pas inquiété la sage femme persuadée d’avoir à faire à la bonne personne.

Ce n’est que quelques heures plus tard que les chirurgiens vont se rendre compte de la méprise. Ils vont alors retirer le médicament mais il est déjà trop tard. La fausse-couche s’est déclenchée et cette jeune femme de 28 ans a perdu son bébé.