Il n’a pu être greffé, faute de bloc opératoire



Incroyable histoire que celle de cet homme de 75 ans en attente d’une greffe de rein mais qui n’a pu être opéré,  faute de bloc opératoire disponible. Les faits se sont déroulés mardi au CHU de Caen et ont été révélés par le quotidien régional Ouest-France.

Dialysé deux fois par semaine ce patient a repris espoir lorsque le CHU l’a appelé lundi soir pour le prévevenir qu’un rein compatible l’attendait.

Quittant son domicile de Saint-Sauveur-La-Pommeraye dans la Manche, il s’est présenté à la première heure mardi au service de transplantation rénale de l’hôpital Clemenceau de Caen.

Après avoir subi différents examens préalables à son opération, il s’attendait tout naturellement à être transféré en chirurgie. Sauf que cette opération n’a pas eu avoir lieu comme prévu, faute d’un bloc opératoire disponible.

Face à la rareté des dons d’organes, c’est agacé que le professeur chargé de la transplantation a annoncé la nouvelle à son patient.

Parce que ce rein devait être greffé rapidement, il a été attribué à un autre hôpital. Quant au CHU de Caen il a évoqué « une activité exceptionnelle et ininterrompue »