Quatre lettres qui bouleverseront la médecine de demain



« Quatre lettres qui bouleverseront la médecine de demain » par le Docteur Erard de Hemricourt. C’est facile et rapide, il suffit de retenir quatre lettres. Quatre fois la lettre P en fait.

P pour préventif, P pour prédictif, P pour participatif et P pour personnalisé. Mais, que cachent ces termes et quels sont les bouleversements qu’ils annoncent ?

Tout d’abord, arrêtons-nous un moment à ce qui se passe actuellement. Le concept de la médecine telle que nous la vivons à notre époque n’a pas beaucoup changé par rapport à l’idée de ce que s’en faisaient nos parents ou nos grands-parents. Globalement, le patient va voir son médecin au moment où apparaissent certains symptômes et sur base de cette information, le médecin posera son diagnostic et procédera au traitement dans le but de guérir ou de soulager son patient. Jusque-là, rien d’extraordinaire.

Or, depuis une dizaine d’années, nous sommes rentrés de plain-pied dans une nouvelle approche de la médecine qui commence seulement à montrer son petit bout de nez. Appelez-la médecine 2.0 ou médecine 4P.

Grâce aux progrès de la science et aux nouvelles technologies médicales, les scientifiques possèdent actuellement des outils qui leur permettent et leur permettront à l’avenir d’analyser en profondeur non seulement les malades mais également tous les individus, même ceux en bonne santé.

Grâce à cette information enfouie au sein du génome, les médecins vont pouvoir prédire bien à l’avance certaines pathologies et anticiper certains risques pour l’individu. Ainsi, non seulement la médecine deviendra petit à petit de plus en plus prédictive (premier P) mais l’information fournie au patient lui permettra de tout faire pour prévenir l’apparition de certaines maladies (deuxième P).

À l’aide de l’analyse du génome humain, le médecin pourra offrir à son patient un traitement adapté à sa condition, un médicament sans effets secondaires, bien toléré par l’organisme et qui fonctionnera avec certitude. Le traitement du futur sera de plus en plus personnalisé (troisième P).

Grâce à la place de plus en plus prégnante de l’internet dans notre société, le patient a désormais à sa disposition, tous les moyens pour s’informer et poser les bonnes questions. Il peut désormais participer aux prises de décision (quatrième P), devenir un acteur de son état, de sa maladie et quoi qu’il en pense, le médecin devra, demain, accepter cet état de fait.

L’arrivée des 4P redéfinira les contours de la médecine telle qu’on la conçoit actuellement et tout le monde devra s’en accommoder. Un autre grand espoir de cette nouvelle médecine sera de réduire fortement les coûts de plus en plus exorbitants liés aux soins de santé dans nos sociétés. L’arrivée de nouvelles technologies s’est, dans de nombreux secteurs, accompagnée d’une diminution importante des dépenses. Espérons qu’il en soit de même pour le secteur médical et que les 10 à 20 prochaines années préfigurent ce que pourra être la médecine au cours de ce 21e siècle.

Docteur Erard de Hemricourt pour News Santé ©2011 – Tous droits réservés

Crédit photo : WaySiong – Flickr.com