Hommage aux femmes qui luttent quotidiennement contre le cancer



Mardi 8 mars 2011, à l’occasion de la 100e Journée internationale des femmes, l’Institut Curie souhaite rendre hommage à sa fondatrice, Marie Curie, dont on fête cette année les 100 ans du 2e Prix Nobel, aux patientes qui luttent quotidiennement contre le cancer, aux soignantes et aux chercheuses qui participent à cette lutte à leurs côtés et font l’excellence de l’Institut Curie.

Né de la volonté d’une femme, Marie Curie, et de l’importance d’une cause, la lutte contre le cancer, l’Institut Curie est créé en 1909 sur un modèle conçu par sa fondatrice et toujours d’avant-garde, « de la recherche fondamentale aux soins innovants ».

Depuis, l’Institut Curie continue sans relâche à faire fructifier l’héritage de Marie Curie et est aujourd’hui le plus grand Centre de Recherche français en cancérologie associé à un Ensemble Hospitalier de pointe référent pour la prise en charge des cancers du sein notamment. Chercheurs et médecins de toutes disciplines travaillent ensemble pour faire progresser la compréhension et la prise en charge des cancers.

Marie Curie, visionnaire et pionnière, invente le modèle pour lutter contre le cancer aujourd’hui

La radiothérapie, née à l’Institut Curie des travaux de Marie Curie et du Dr Claudius Regaud, n’a cessé de progresser au fi l des décennies. Cette thérapie est aujourd’hui utilisée dans 70% des cancers, préservant au maximum les tissus sains. « La radiothérapie reste un domaine phare à l’Institut Curie », souligne le Dr Alain Fourquet, chef du département de radiothérapie. « Aujourd’hui, notre plateau de radiothérapie est l’un des plus complets et des plus performants d’Europe : curiethérapie, protonthérapie, radiothérapie conformationnelle avec modulation d’intensité et asservissement à la respiration, tomothérapie… » précise-t-il.

Pionnière d’une science pluridisciplinaire, Marie Curie excelle autant en physique qu’en chimie et y associera la biologie en travaillant avec Claudius Regaud. A la tête du plus important laboratoire de recherche français dans les années 20, elle mène une politique volontariste pour tisser des liens avec l’industrie, le monde médical et les pouvoirs publics. Pleinement reconnue par l’élite scientifique internationale, la carrière de Marie Curie reste pourtant atypique. A cette époque, les femmes qui accèdent à ce niveau d’excellence sont rares — de nombreuses universités européennes sont fermées aux femmes — et l’environnement scientifique est exclusivement masculin.

En créant l’Institut, elle invente littéralement le modèle intégré de recherche et de soins — érigé en modèle national par le 1er Plan cancer en 2002 —, et promeut dès 1918 l’application médicale de ses découvertes au bénéfice des malades, qui donnera naissance à la recherche translationnelle — axe majeur du 2e Plan cancer en 2009.

Pour de nombreuses femmes scientifiques et médecins, quelle que soit leur génération, Marie Curie reste une figure emblématique de par son parcours et ses choix.

68 % des personnels de l’Institut Curie en recherche et en soins sont des femmes

Les femmes occupent une place importante au Centre de Recherche puisque, sur les 15 unités de recherche, 7 sont dirigées ou co-dirigées par une femme. « Ce constat ne résulte pas d’une volonté de privilégier les femmes, mais de leur très bon niveau scientifi que. En effet, le genre n’entre pas en compte dans mes choix lors du recrutement des chercheurs, je me base uniquement sur la qualité des dossiers. » explique le Pr Daniel Louvard, directeur du Centre de Recherche, qui dirige une équipe de recherche composée majoritairement de femmes.

Par ailleurs, la France offre des possibilités aux femmes que l’on ne retrouve pas forcément partout, notamment les crèches, maternelles et systèmes de garde d’enfants. Comme l’explique Edith Heard, généticienne anglaise, directrice de l’unité « Génétique et biologie du développement » à l’Institut Curie, « si j’étais restée dans mon pays, je ne pense pas que j’aurai pu combiner aussi facilement ma vie de famille et mon travail de recherche. J’aurai probablement dû faire des choix différents. »

Un sentiment partagé par d’autres chercheuses, et qui les rend proches de Marie Curie, une femme qui a su concilier vie familiale, personnelle et excellence scientifique.

Côté soins, parmi les femmes qui représentent la majorité des soignants, dans tous les métiers de la prise en charge, le Dr Séverine Alran, responsable de la chirurgie du cancer du sein à l’institut, souligne que « l’arrivée de femmes-chirurgiens dans la prise en charge du cancer du sein a surement contribué à une prise en considération plus importante du choix des patientes dans leur traitement quand cela est possible. »

Les patientes au coeur des préoccupations de l’Institut Curie : 3 malades sur 4 sont des femmes

« Face à la maladie, être une femme implique le plus souvent de continuer à gérer un quotidien et une vie de famille » souligne Solange de Nazelle, responsable du service social, qui est amenée à rencontrer des femmes qui ont besoin d’aide pour faire face : « Qui va s’occuper de mes enfants pendant mon traitement ? », « Malgré la fatigue, je dois continuer à m’occuper de ma maison et de ma famille, et je n’y arrive plus. ». Autant de situations pour lesquelles le service social doit les aider à trouver des solutions. « Qu’il s’agisse de femmes élevant seules leurs enfants, d’une absence de prise de conscience par les proches de la gravité de la maladie, ou d’un refus de voir la réalité en face, certaines femmes se retrouvent à gérer d’importants problèmes en plus de leur maladie » ajoute-t-elle.

Parallèlement à la prise en charge médicale et psycho-sociale, l’Institut Curie a développé des approches complémentaires, particulièrement adaptées aux besoins des femmes (6 000 patientes sont prises en charge pour un cancer du sein chaque année) : groupes de parole thématiques (sexualité, nutrition…), sophrologie, relaxation, hypnothérapie, art-thérapie, qi gong, yoga, ateliers de conseils et prévention (kinésithérapie,
chevelure, lingerie…), soins esthétiques, conférences-débats (maladie, traitements, conseils…), consultations dédiées aux couples et aux familles.

Source et Crédit photo : © Institut Curie – tous droits réservés