Nouveau prototype de micro-IRM couplé au smartphone



« Nouveau prototype de micro-IRM couplé au smartphone » par le Docteur Erard de Hemricourt. Des chercheurs américains du Massachussetts General Hospital de Boston ont mis au point un prototype d’IRM miniature couplé à un smartphone ayant pour fonction d’analyser rapidement les tissus tumoraux prélevés lors des biopsies (J.B. Haun et al. Micro-NMR for rapid molecular analysis of human tumor samples. Sci. Transl. Med. 3,71ra16(2011) ).

Ce nouvel outil, d’après le Dr Weissleder, permettrait d’obtenir une analyse fine, précise et surtout très rapide des caractéristiques moléculaires du tissu anormal. Pour ce faire, les chercheurs ont évalué le prototype de micro-IRM sur un ensemble de patients présentant diverses lésions tumorales.

Ce micro-IRM, tout comme son grand frère rencontré dans les services de radiologie, fonctionne en analysant les caractéristiques tissulaires par l’entremise d’un haut champ électromagnétique. Pour utiliser cet IRM miniature, il ‘suffit’ de prélever des échantillons de tissu tumoral par ponction à l’aiguille fine, de les marquer ensuite au moyen de nanoparticules magnétiques spécifiques, et de les injecter ensuite dans l’appareil afin d’analyser la distribution des protéines de surface et des marqueurs tumoraux.

Sur l’ensemble des tests réalisés, les chercheurs ont obtenu de très bons résultats finaux avec un degré de précision et de fiabilité dépassant les 90 % et cela seulement au bout d’une heure d’analyse (par patient). Cette nouvelle technique, d’après le Dr Weissleder, permettrait de raccourcir de manière substantielle le temps d’attente pour obtenir les résultats et indirectement de réduire le stress des patients qui doivent normalement attendre plusieurs jours avant d’être rassurés sur leur sort. Toujours selon ce médecin, ce prototype permettrait également de réduire de nombre total de biopsies.

Docteur Erard de Hemricourt pour News Santé ©2011 – Tous droits réservés

Crédit photo:  ©R. Weissleder