Nouveau marqueur pronostique dans l’insuffisance cardiaque



« Nouveau marqueur pronostique dans l’insuffisance cardiaque » par le Docteur Erard de Hemricourt. L’agence de régulation du médicament aux États-Unis (FDA) a autorisé la semaine dernière la compagnie BG Medicine à mettre sur le marché la ‘galectine-3’ dans le contexte de l’insuffisance cardiaque.

Cette molécule a montré au travers de deux études importantes récentes son intérêt dans l’évaluation pronostique des patients souffrant d’insuffisance cardiaque.

La galectine-3 est une molécule appartenant à la famille des lectines qui intervient dans plusieurs processus cellulaires comprenant l’adhésion cellulaire (chimiotactisme), la croissance et la différenciation des cellules, le déroulement du cycle cellulaire. Cette protéine intervient également dans l’apoptose cellulaire (mort cellulaire programmée).

La galectine-3 est connue également pour avoir une action importante dans certains processus inflammatoires ainsi que dans la réponse immunitaire en général. Plus particulièrement, cette molécule favorise l’apparition de fibrose tissulaire au sein du myocarde et intervient de ce fait dans l’aggravation de l’insuffisance cardiaque.

Selon deux études récentes, l’étude HF-ACTION et l’étude COACH, la galectine-3 a permis d’améliorer le pronostic de certaines formes d’insuffisance cardiaque. Cette molécule joue un rôle indéniable dans le développement et la progression de l’insuffisance cardiaque chez environ 30% des patients malades.

Selon le Professeur Bertam Pitt, chef du service de cardiologie de l’université du Michigan, la disponibilité de la galectine-3 dans l’identification des patients cardiaques à haut risque représente une nouvelle étape dans le processus permettant d’offrir des thérapeutiques mieux adaptées et ciblées aux patients qui sont le plus à risque de développer une fibrose cardiaque par ailleurs irréversible.