Début de la nouvelle campagne de lutte contre le sida



En 2010, alors que 150 000 personnes sont infectées par le VIH en France, on estime que 50 000 personnes sont contaminées sans le savoir. C’est pourquoi l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) et le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé lancent aujourd’hui une campagne d’information à l’intention du grand public et des professionnels pour inciter au dépistage du VIH.

Cette campagne lancée à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida a pour objectif d’inciter chacun d’entre-nous à se faire dépister du VIH en insistant sur les bénéfices liés à la connaissance de son statut sérologique.

Si aujourd’hui le suivi médical s’est amélioré et permet désormais aux personnes contaminées d’être soignées tout en ayant la possibilité de préserver une vie sociale et familiale, il est indispensable de connaître sa séropositivité pour profiter des progrès scientifiques en matière de traitements.

Pour sensibiliser les professionnels de santé et mieux les accompagner différents outils seront mis à leur disposition par l’Inpes et le ministère en charge de la santé (document ressource, affiche, annonce dans la presse professionnelle).

Pour le grand public, cette nouvelle campagne de prévention va se décliner par un film diffusé dans les cinémas et à la télévision à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 décembre, par des affiches d’information et des annonces dans la presse grand public.

Des dispositifs spéciaux seront par ailleurs mis en place à destination des populations homosexuelles et des personnes migrantes originaires d’Afrique sub-saharienne. Les dernières données épidémiologiques sur l’infection à VIH/sida ont en effet montré que ces deux populations étaient les plus touchées par le VIH.

Crédit/source : Inpes – Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé ©Tous droits réservés