Diabète : 2.9 millions de patients traités en France



A quelques jours seulement de la journée mondiale du diabète qui se déroule le 14 novembre, le tout dernier bulletin épidémiologique de l’Institut national de veille sanitaire (InVS) nous révèle aujourd’hui que le nombre de personnes traitées  pour un diabète a continué de progresser ces dernières années en France surpassant même les prévisions des experts pour 2016.

Ainsi le nombre de diabétiques traités est passé en France de 1.6 million de patients en 2000 à 2.9 millions en 2009. La prévalence du diabète traité a ainsi progressé de  2,6% à 4,4%. En revanche le taux de mortalité a baissé d’environ 10% entre la période 2001-2006 et l’année 2009. Cette baisse peut s’expliquer en partie par une amélioration de la prise en charge des facteurs de risques cardio-vasculaires. On retiendra au passage que le taux de mortalité est 1,5 fois plus élevé chez les hommes.

Durant cette période les facteurs de risque cardiovasculaire étaient plus souvent traités par médicament : antihypertenseurs (+7,4 points), statines (+27,7 points( et antiagrégants plaquettaires (+9,6 points).

Si cette hausse sensible concerne toutes les tranches d’âge le rapport de l’InVS montre qu’il existe d’importantes disparités régionales avec de fortes prévalences en outre-mer (notamment à la Réunion et en Guadeloupe), dans le nord-est de France ainsi qu’en Seine-Saint-Denis. A contrario les régions les moins touchées sont la Bretagne, les Pays-de-la-Loire et l’Aquitaine.

Pour les auteurs de l’étude ces disparités doivent être prises en compte et intégrées dans les politiques de santé publique qui se doivent d’être adaptées aux populations à risque, notamment pour les plus de 60 ans et dans les zones géographiques les plus concernées.

Source : InVS (Institut Veille Sanitaire)